Chez Éric Sibert
+ Accueil du site > Voyages > Madagascar

Expédition Spéléo Malagasy 2003

Spéléo dans les Tsingy de Bemaraha

Mis en ligne le 6/03/2005
Madagascar 2003

Pour l’édition 2003 de l’expédition, nous étions cinq.

JPEG - 709.3 ko
Vue satellite des Tsingy

Samedi 12 juillet (suite) :
On débarque de l’avion. Il fait déjà bien chaud. On rentre sur Antsalova avec le 4x4 du Programme ainsi que Monsieur le Député. Formalités rapides auprès du Programme. Nous effectuons les dernières courses.

JPEG - 65.3 ko
Antsalova de bon matin

Dimanche 13 juillet :
Parcours d’Antsalova à Berano en 3h30 pour 14,75 km. Il fait vraiment chaud, enfin des températures normales. La charrette à zébu arrive avec nos bagages en même temps que nous. Il manque un sac qui a valsé dans la dernière descente. On s’installe. Dans l’après-midi, on fait le circuit de Berano en sens inverse avec la pirogue qui est en service cette année.
Tmin 12,6°C
Tmax : 31,0°C

Lundi 14 juillet :
Lever entre 6h et 7h. On va dans la zone GR18. On se sépare en deux équipes. Eric+Anne+Vincent : GR27 en aval dans le canyon. TPST 4h30. Dlt 573 m. Nico+Fred : Exploration de GR 19. TPST 6h. Dlt 743.8m.
Tmin : 12,5°C
Tmax : 29,7°C
JPEG - 79.8 ko
Marche d’approche dans la brousse (2,5 km)
JPEG - 152.7 ko
Marche d’approche à l’intérieur des Tsingy (500m)
Mardi 15 juillet :
Nico+Fred+Vincent. Suite de GR19. Jonction avec Zohy Vinhetsy. TPST 6h45. Dlt 893 m. Eric+Anne : explo de GR 28 (flèche de peinture rouge à l’entrée). Deux sorties avec point GPS : GR29 et GR30. TPST 6h00. Dlt : 731m. Ca continue dans tous les sens.
Tmin : 12,4°C
Tmax : 32°C
JPEG - 84.7 ko
Racines calcifiées
JPEG - 70.2 ko
Pause repas
JPEG - 71.9 ko
Poteries intactes disposées sur foyers

Mercredi 16 juillet :
Eric+Anne : Suite dans GR28. Fin de la topographie des départs à gauche puis reprise en partie droite. Beaucoup de rebouclages mais ce n’est pas terminé. Dlt : 778 m. TPST : 6h45. Nico + Fred : Fin de la grotte GR19 et de ces jonctions avec Zohy Vinhse. Dlt : 354 m. TPST : 6h30.
Tmin : 13,0°C
Tmax : 31,5°C

Jeudi 17 juillet :
Une seule équipe avec tout le monde. On commence par aller à l’entrée de Zohy Dadabe. Une première grotte est repérée et topographiée juste à gauche, par Nico et Fred. Dlt : 53,6m. TPST : 30 minutes. Séance topo dans la zone d’entrée de Zohy Dadabe. Ensuite, on file vers l’amont de la grande galerie. On recoupe un grand canyon (canyon des Citronniers) qui correspond à une ancienne galerie dont il reste des morceaux de plafond. On pique-nique dans la zone. Anne et Vincent rentrent pendant qu’on topographie des départs latéraux au canyon. Dlt : 491 m. Tps explo : 7h15.
Tmin : 12,1°C
Tmax : 32,6°C
JPEG - 62.5 ko
Topographe

L’occasion d’une séance photo :

JPEG - 62.8 ko
Séance photo
JPEG - 67.5 ko
Les quatre Dalton et Ma
JPEG - 70.5 ko
Dans Zohy Dadabe
JPEG - 153.8 ko
Entrée de Zohy Dadabe
JPEG - 60.9 ko
Dans la grande galerie de Zohy Dadabe
JPEG - 118 ko
Canyon des Citronniers

Vendredi 18 juillet :
Eric+Anne au GR28. Suite de la topo en partie droite. On débouche dans un canyon orienté nord-sud (G35). Vincent essaie de nous rejoindre dans la journée mais ne nous trouve pas dans la grotte. TPST : 6h15. Dlt : 625m. Nico + Fred : fin de Zohy Dodona + un nouveau trou. Dlt : 669m. TPST : 5h.
Tmin : 12,1°C
Tmax : 32,9°C

Samedi 19 juillet :
Anne+Eric : fin de la topo de GR28. Jonction avec GR27. Cheminement en surface G27 -> G36 -> G28. Topo de G36 et d’un départ dans l’entrée de G28 : tout jonctionne. Dlt 568,9m. TPST 4h45. Réseau : 3275 m.
On voit des lémuriens avant de rentrer dans la grotte. On en voit de nouveau en sortant.
JPEG - 76.1 ko
Dernier retour vers le camps
JPEG - 62.8 ko
Dernier retour vers le camps

Dernier retour vers le camps

Dimanche 20 juillet :
On lève le camp à l’aurore ... enfin presque parce qu’il manque un porteur. Christophe va en recruter un à Berano. D’ailleurs, assez rapidement, il se demande ce qu’il fait dans cette galère. En effet, on longe les Tsingy entre la brousse de 2m de haut et les taillis. Puis des fois on se retrouve carrément dans les Tsingy. On descend un affluent de la Beboka dans un site merveilleux. Après un peu de prairie et quelques lémuriens blancs, on va s’emmêler dans la Miharana et ses multiples boucles. Progression laborieuse. Finalement, on arrive à 18h30 à Andranobiby. 21 km en 10h ! On s’endort rapidement aux cris des épilémures. On ne tarde pas, d’ailleurs, à se réveiller aux cris des même lémuriens qui font la java au-dessus de nos têtes. Il y a aussi au passage un fossa qui vient trifouiller dans mon sac et commence à manger les sangles avant que je le fasse partir.

JPEG - 156.9 ko
Affluent de la Beboka
JPEG - 116.1 ko
Miharana
JPEG - 116.4 ko
Vers Andranobiby

Lundi 21 juillet :
Renady, l’agent de conservation de Bekopaka nous rejoint au camps d’Andranobiby le matin.

JPEG - 120.8 ko
La piscine à crocos

Nous lui expliquons où nous voulons aller. Il nous dit qu’il connaît un camps à côté de la Belobe ... où des spéléos sud-africains sont venus il y a deux ans. Légère déception mais on y va quand même. Le site est très charmant avec la rivière juste à côté. Un peu en aval, il y a des gorges avec une superbe piscine. Nous nous y baignons avec plaisir ... jusqu’à ce que Fred demande : "c’est des traces de quoi sur la banc de sable ?". Réponse de Renady, c’est un croco de 40 cm. De longueur ? Non de diamètre ! Pour la longueur, entre 1m50 et 2m. Les traces doivent être de la veille. Dans l’après-midi, Renady nous montre les cavités explorées par les sud-africains. Le soir, Mams trouve un scorpion de 4-5 cm en ramenant un tronc mort pour le feux. Ensuite, à la tombée de la nuit, les lémuriens sont au rendez-vous. On tente quelques photos.

JPEG - 327.2 ko
La piscine à crocos
JPEG - 78.2 ko
Passage dans le circuit des grands Tsingy

Mardi 22 juillet :
On quitte le secteur de Belobe pour Andamsavaka. On s’installe à côté, chez Jean-Claude. On croise les premières personnes depuis trois jours, des vazahas. Dans l’après-midi, on fait le circuit des grands Tsingy où il y a d’autres touristes. Nous emmenons aussi trois porteurs avec nous. Le soir, grande discussion avec Jean-Claude sur Madagascar, les Sakalava, le passage à l’euro, les brûlis, les scorpions et j’en passe.

JPEG - 170.7 ko
Belvédère des grands Tsingy

Mercredi 23 juillet :
Petit déjeuner avec Jean-Claude qui nous offre les croissants. On discute encore un moment. Départ 8h30, arrivée Bekopaka à 11h30 pour 14 km. THB, repas, restitution de l’expédition au Programme, ballade ... On se renseigne pour le retour. Il paraît, d’après la BLU, qu’il y a un camion qui vient de Mintirana qui doit arriver. Dans le doute, on prévoit des porteurs pour aller à Andimaka à pied. Finalement, le camion arrive sur le coup des 9h du soir. Départ prévu le lendemain à 8h.

Jeudi 24 juillet :
Réveil en catastrophe à 4h30, le camion part. On fait les sacs en urgence, départ à 5h... pour s’arrêter un quart d’heure plus tard au bac à 3 km. On attend le jour et la gars qui s’occupe du bac pour traverser le Manambolo vers 7h30. Ensuite, c’est parti pour un morceau de piste d’enfer. A un moment, il nous faut un quart d’heure à couper des branches pour arriver à croiser un autre camion. Ensuite, on accroche des branches couvertes de Takhil qui se répand dans le camion. Miss Takhil 2003 nous fait un strip-tease tellement ça la démange. Arrive un marais à la sortie duquel le camion se bloque pour cause de pneus lisses. Un nouveau quart d’heure est nécessaire pour sortir. Puis une demi-heure pour remettre en place les cales en bois sur les suspensions à latte (oui, il manque des lattes, alors on rajoute des cales). A midi, nous n’avons pas encore atteint Andimaka et nous avons fait 16 km en ligne droite soit une moyenne de 2,3 km/h. La suite du parcours se passe beaucoup mieux. On arrive à Bélo vers 17h.

JPEG - 53 ko
Canal à Belo/Tsiribina

Vendredi 25 juillet :
Réveil par le muezzin à 5h30. On traîne un peu puis vers 8h30, départ sans Anne et Vincent qui veulent dormir. On traverse sans trop attendre la Tsiribina. Puis on prend un bâché de même. Sauf qu’après un kilomètre et demi, le chauffeur se rend compte qu’il a oublié de faire le plein d’essence. Demi-tour, retour à la case départ. Ensuite, on gagne Morondava sans encombre vers 15h. Installation à l’Oasis. Vincent et Anne arrivent au coucher du soleil et s’installent en face. Repas pizzeria. Ensuite, on teste les différentes boîtes avant de finir au MyLord qui est la seule où il y a du monde. C’est même carrément bondé.

Samedi 26 juillet :
Morondava, toujours pas grand chose à faire. Anne et Vincent prennent l’avion pour Tana puis la Réunion. Le matin, on va se promener à Nosy Kelly. On traverse la passe à gué et on continue un bout sur la plage. Au retour, la marée a commencé à monter et on se mouille plus dans la passe, bien jusqu’à la taille. Dans la journée, on boit des canons en attendant que le temps passe. Le soir, camarons au menu de l’Oasis. On termine par un groupe malgache au Banana Club.

Dimanche 27 juillet :
Réveil sans traîner. On quitte Fred qui rentrera plus tard sur Tana en taxi-brousse. On est à l’aéroport à 7h30. Ca tombe bien car l’avion part à 8h, avec 1h30 d’avance. Vol rapide en ATR42. Vcroisière 440 km/h, hmax = 5900 m.
On arrive à Tuléar en moins d’une heure.

La suite du côté de Tulear.

A suivre ...

Copyright : droit d'auteur Éric Sibert. Site réalisé avec SPIP.